Le risque d’incendie dans les villages dong

Extrait de la présentation powerpoint de ZHOU Jian  周俭,  Recherches sur la protection des villages traditionnels des ethnies, l’exemple des villages dong lors du séminaire sur les patrimoines culturels au Guizhou. 1.

Presque chaque année, des incendies dévastent les villages du Guizhou et emportent rapidement des dizaines de maisons.  Réduire les risques d’incendie est une priorité pour villageois.

Les autorités villageoises recommandent aux habitants de faire voisiner la pièce à feu avec la cuisine dans une côté de maison, voir schéma ci-dessous :

kongbai

Il est aussi recommandé aux villageois d’aménager un étang à côté de la maison,  très utile en cas d’incendie.

  • Voir schéma ci-dessous :

kongbai2

Enfin il est aussi souhaitable d’optimiser la structure du bâtiment pour faire diminuer les risques d’incendie.

  • Voir schéma ci-dessous :

kongbai3

 

  1. ZHOU Jian 周俭, Shaoshuminzu gu cunluo baohu yanjiu – yi donzhai weili 少数民族古村落保护研究 —以侗寨为例  – Étude sur la protection des villages de l’ethnie dong au Guizhou, traduite par Sabine LEBBE MAILLOT, « Séminaire de la coopération franco-chinoise sur les patrimoines culturels ruraux – développement social, protection et transmission des patrimoines », 2013. 13 p. et présentation Powerpoint []

Jacqueline Nivard

Jacqueline Nivard, Centre d'études sur la Chine moderne et contemporaine

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search